Les jeux d’argent en ligne français continuent d’avoir le vent en poupe !

octobre 28, 2019

Le jeu en ligne est encore un marché en pleine croissance. Bien qu’il semble que les casinos en ligne et les sites de paris sportifs existent depuis toujours, ils n’ont encore qu’une vingtaine d’années, et ce n’est que depuis une dizaine d’années environ que le jeu mobile est devenu une option crédible. Avec un marché mondial valant plusieurs milliards, il existe un certain nombre de marchés émergents avec des jeux légalisés et réglementés qui connaissent leur propre niveau de croissance.

Le marché français en est le dernier exemple, d’après les rapports publiés sur le web. Les chiffres publiés par l’ARJEL, l’organisme chargé de la réglementation des jeux dans ce pays, montrent que l’activité de jeu réglementée a augmenté sur l’ensemble du marché au premier trimestre 2018, poursuivant ainsi une tendance de croissance qui a fait de cette destination une option de plus en plus attrayante pour les opérateurs de casinos internationaux.

Ces chiffres reflètent la croissance de chacun des principaux marchés en ligne. Les opérateurs de paris sportifs en ligne, par exemple, ont traité jusqu’à 847 millions d’euros de paris sur le trimestre, en hausse de plus d’un tiers par rapport à la même période de l’année précédente. Ce chiffre représente également un nouveau point culminant pour l’industrie, établissant un sommet historique pour les revenus traités au cours de la période.

Le chiffre d’affaires en ligne a progressé à un rythme encore plus rapide, en hausse de quelque 55% par rapport à l’année, pour atteindre 147 millions d’euros, tandis que le nombre moyen de clients par semaine a également augmenté de 53%. Des résultats favorables qui font que les opérateurs ont également profité d’améliorer les marges.

Le football a de nouveau été le principal moteur de l’activité de paris dans le sport, représentant environ 55 % de l’ensemble des paris sur la période. Selon le rapport, les clubs français qui se sont qualifiés pour les phases ultérieures de la Ligue des champions et de l’Europa League ont eu une influence sur l’industrie, qui attribue à ces facteurs la croissance de 73 % des paris sur le football.

Le tennis et le basket-ball ont également été des marchés importants pour l’industrie au premier trimestre, avec respectivement 125 millions d’euros et 80,6 millions d’euros. De même, les courses de chevaux ont augmenté de 9%, à environ 270 millions d’euros, le poker en ligne affichant une forte croissance, à 18%.

Le tableau est celui d’une saine croissance dans l’ensemble de l’industrie, avec des revenus en hausse dans tous les secteurs. Fait intéressant, cependant, les nouvelles arrivent au milieu d’une petite baisse du nombre de joueurs chaque semaine, en baisse de 1% sur la période.