Qu’est-ce qui est plus fou que de soudoyer un agent de Commission avec des Big Mac ?

avril 29, 2019

Et bien le moins que l’on puisse dire c’est que ce genre de comportement peut en surprendre plus d’un. Ou du moins, elle peut susciter le rire. Ce qui a été entre autres notre cas, nous ne voilons pas la face 🙂

Eh oui, un malheureux joueur qui s’est fait surprendre en train de tricher au jeu du Baccarat s’est permis de soudoyer un agent avec des Big Macs, selon les autorités.

Nous le savons tous très bien, il n’est probablement pas sage d’essayer d’acheter une personne pour échapper à une arrestation. Surtout quand c’est lié au jeu.

Mais si c’est le cas, faire appel à la restauration rapide n’est probablement pas la meilleure solution, loin de là !

C’est un homme de l’Indiana placé au centre de cette histoire qui fut arrêté fin juillet au Hollywood Casino Lawrenceburg pour avoir triché au baccarat sous la forme de paris tardifs. En d’autres termes, il a essayé de placer un pari après le résultat du jeu. Les enjeux étaient faibles, mais c’est quand même un crime grave.

Le joueur, Justin Athey, 34 ans, a nié avoir tenté de tricher au casino lorsqu’il a été confronté par un agent sur place à la Commission des jeux de l’État. Cependant, à un moment donné, Athey a décidé d’essayer une autre méthode pour s’en sortir.

Pris en flagrant délit par un agent, ce dernier s’est entretenu un long moment avec le joueur en lui expliquant l’ampleur de son acte, considéré comme un crime de niveau 6. Malheureusement le joueur a tenté de se défendre en prétextant qu’il n’avait aucune intention de commettre un tel acte de tricherie dans un casino.

Le joueur à l’origine de ce délit a enchaîné avec de nombreuses questions comme par exemple le fait de devoir aller en prison et c’est là que son comportement a commencé finalement par s’empirer.

L’agent travaillant pour l’Indiana Gaming Commission a été soudoyé de tous les moyens par le joueur, craignant surtout de ne plus pouvoir payer sa maison. Mais le moyen le plus drôle dans cette histoire c’est que l’homme lui a proposé de lui offrir un nombre incalculable de Big Macs pour faire passer sa faute comme si de rien n’était.

Malheureusement, pour lui, ses tentatives ont été très peu fructueuses, à tel point que le joueur, prénommé Athey, a bien été accusé du crime le mois d’août dernier.

Bien sûr, s’il est reconnu coupable, Athey pourrait faire face à une peine de six mois à environ deux ans de prison.